Emploi |

CREER SON ENTREPRISE EN GUYANE

 

Créer une entreprise, c’est certes accomplir plusieurs formalités, mais c’est surtout vouloir exercer un métier qui exige des compétences particulières. Il faut savoir vendre-acheter-produire-gérer-animer les hommes.

 

DONNER CORPS À UNE IDEE

 

Le choix de l’interlocuteur dépendra des préoccupations et des besoins du créateur.

Cependant la première étape serait de s’adresser à la Direction des opérations (DO), de la chambre de commerce et d’industrie de la Guyane (CCIG).

 

Point chance

Le Point chance est une structure d’accompagnement mise en place par l’APCE (Accueil Pour les Créateurs d’Entreprise), qui lui permet de bénéficier :

- d’une aide personnalisée

- d’une évaluation de la viabilité du projet

- d’une évaluation du potentiel de l’entrepreneur

- de conseils juridiques, statutaires et fiscaux

- d’une orientation dans la réalisation des démarches administratives

- de conseils en image

POINT CHANCE

Chambre de Commerce et d’Industrie de la Guyane

Place de l’Esplanade

B.P. 49

97321 Cayenne Cedex

( : 0594 29 96 33

 

La boutique de gestion

La boutique de gestion tient à votre disposition une documentation susceptible d’aider le jeune créateur d’entreprise. C’est aussi une structure complète qui propose un véritable cheminement de la création d’entreprise. Bénéficiant de l’appui d’un réseau national, elle accompagne le créateur à tous les stades nécessaires à la réalisation de son idée.

LA BOUTIQUE DE GESTION

16 rue Lieutenant Bécker

97300 CAYENNE

( : 0594 31 02 95

 

ELABORER UN PROJET

 

La Chambre de commerce et d’industrie de la Guyane

Le service d’accueil des jeunes entrepreneurs de la Chambre de Commerce tient à votre disposition un service de conseils et une documentation fournie pour vous aider à concevoir votre projet.

 

La Chambre des métiers de la Guyane

Elle apporte une aide technique à tous créateurs d’entreprises artisanales.

 

LA CHAMBRE DES METIERS DE LA GUYANE

Bd de la République

97300 CAYENNE

( : 0594 30 21 80

 

La Chambre d’agriculture de la Guyane

Elle offre une aide technique aux créateurs d’entreprises dans le domaine agricole (élevage et culture).

 

LA CHAMBRE D’AGRICULTURE DE LA GUYANE

8 av. du Gal de Gaule

97300 CAYENNE

( : 0594 29 61 95

 

TROUVER DE L’ARGENT

Les aides aux jeunes créateurs

La bourse Défi-jeunes

Cette bourse est délivrée par la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports aux jeunes porteurs de projets.

DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

Bd de la République

97300 Cayenne

( : 0594 29 92 00

 

CONSEIL REGIONAL DE GUYANE

Le Conseil Régional tient des fiches détaillant les aides financières aux créateurs d’entreprises.

Cinq types d’aides financières sont accordées par le Conseil Régional aux créateurs d’entreprises. Il faut noter que ces aides ne sont pas ouvertes aux entreprises commerciales (achat è revente de biens non transformés).

F L’avance Remboursable à Long terme à taux bonifié pour la création d’entreprise(A.R.C.E)

Objectif : Contribuer à la restructuration des petites entreprises en difficulté

Bénéficiaires : Entreprises du secteur BTP n’employant pas plus de 20 personnes et dont le chiffre annuel n’excède pas 457347 €

Montant : plafonné à 76225 €

Taux d’intérêt : 5,75%

Le bénéficiaire devra créer ou maintenir 5 emplois techniques minimum à temps plein (autre que celui du chef d’entreprise), chaque emploi devant faire l’objet d’un contrat de travail à durée indéterminée et être conservé durant toute la durée de remboursement de l’avance.

F Aide Régionale à la Création d’Entreprise (A.R.C.E)

Objectif : Encourager la création de petites entreprises sans salariés

Bénéficiaires : Entreprises quelle qu’en soit la forme juridique et prévoyant d’exercer son activité dans certains secteurs éligibles (secteur primaire, tertiaire de production, activité de transformation, services aux entreprises et particuliers...) depuis au moins 12 mois précédant la date de la demande.

Montant : plafonné à 6098 € (30% de l’investissement total)

Un apport en fonds propres est requis à hauteur de 20% de l’investissement global. Toutefois, il existe des possibilités d’assouplissement pour les chômeurs créateurs d’entreprises.

F Avance Régionale à la Création d’Entreprise (AV.RE.C.E)

Objectif : Encourager la création d’activité économique de petites entreprises n’ayant pas plus de 20 personnes et dont le chiffre d’affaires annuel n’excède pas 457347 €.

Bénéficiaires : Entreprise quelle qu’en soit la forme juridique et prévoyant d’exercer son activité dans certains secteurs éligibles (secteur primaire, tertiaire de production, activité de transformation, services aux entreprises et particuliers...)

Montant : plafonné à 76225 € (30% de l’investissement total nécessaire à la création de l’entreprise)

Parmi les conditions d’obtention de l’aide, la création d’un emploi minimum à temps plein est aussi exigée (en dehors de celui du chef d’entreprise).

F Prime Régionale à la Création d’Entreprise (P.R.C.E)

Objectif : Encourager la création de petites entreprises n’employant pas plus de 20 personnes et dont le chiffre d’affaires annuel n’excède pas 457347 €.

Bénéficiaires : Entreprise quelle qu’en soit la forme juridique et prévoyant d’exercer son activité dans certains secteurs éligibles (secteur primaire, tertiaire de production, activité de transformation, services aux entreprises et particuliers...)

Montant : entre 9147 € et 22868 € selon la zone de création et le nombre d’emplois créés.

Il faut la création minimum d’un emploi permanent à temps plein à durée indéterminée et créé avant le dernier versement de l’aide.

F Prime Régionale à l’Emploi (P.R.E)

Objectif : - Encourager la création ou l’extension d’entreprises en création

- La reprise d’établissements en difficulté

- La conversion interne ou le maintien d’activité.

Bénéficiaires : Entreprise quelle qu’en soit la forme juridique et prévoyant d’exercer son activité dans certains secteurs éligibles (secteur primaire, tertiaire de production, activité de transformation, services aux entreprises et particuliers...).

Montant : entre 3049 € et 10672 € selon la zone de création et le nombre d’emplois créés.

F Fonds d’Aide aux Micro-projets (F.A.M)

Objectif : Encourager la création de petites entreprises à caractère innovant.

Bénéficiaires : les porteurs de projets mettant en oeuvre une idée innovante et quelle que soit la forme juridique de la société, et quel que soit le secteur d’activité.

Montant : plafonné à 22867 €

Un apport personnel initial est requis et le F.A.M n’est pas cumulable avec les autres primes régionales.

CONSEIL REGIONAL DE LA GUYANE

Accueil des entreprises

65 bis rue Christophe Colomb

97300 CAYENNE

( : 0594 29 20 20

 

La Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement (D.R.I.R.E)

La DRIRE met à votre disposition une documentation regroupant les aides financières dispensées aux projets innovants à caractère industriel ou environnemental.

DIRECTION REGIONALE DE L’INDUSTRIE, DE LA RECHERCHE ET DE L’ENVIRONNEMENT

Imp Buzaré

97300 CAYENNE

( : 0594 29 75 30

 

Les aides aux femmes créatrices d’entreprise

La Délégation aux droits de la femme accorde des prêts à des taux intéressants.

DELEGATION AUX DROITS DE LA FEMME

Préfecture de la Guyane

rue Fiedmond

97300 CAYENNe

( : 0594 39 49 45

¦ L’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entrepriseS (ACCRE)

Peuvent bénéficier de l’aide :

- Les bénéficiaires du RMI ou leur conjoint

- Les chômeurs indemnisés ou non, inscrits comme demandeurs d’emploi depuis plus de 6 mois au cours des 18 derniers mois et ne relevant pas des catégories mentionnées ci-dessus.

Une démission pour motif légitime ouvre droit aux allocations et donc à l’aide à la création. L’examen de la demande est subordonnée à la décision de la commission Paritaire de l’ASSEDIC, qui statue sur le caractère légitime de la démission.

Toutes les formes juridiques de création d’entreprise sont acceptées sauf l’association et le groupement d’intérêt économique (GIE).

En cas de création de société, le demandeur doit être :

- Soit majoritaire en capital à titre personnel

- Soit gérant détenant au minimum 1/3 du capital social, étant précisé qu’aucun autre actionnaire ne doit détenir directement ou indirectement plus de la moitié du capital.

Les demandes sont à déposer à la :

DIRECTION DEPARTEMENTALE DU TRAVAIL, DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (DDTEFP)

Rocade de Zéphyr - BP 6009

97306 CAYENNE CEDEX

( : 0594 29 53 53.

Dans le cas d’une transmission de dossier par voie postale, il faut adresser le pli recommandé avec accusé de réception au Directeur Départementale du Travail et de l’Emploi.

En cas d’absence de réponse ou de refus explicite dans un délai de trois mois suivant la réception de la demande, l’aide est réputée accordée.

 

La Direction départementale du travail de l’emploi et de la formation professionnelle de GUYANE.(DDTEFP)

Cet organisme peut aider le créateur d’entreprises en émettant des chèques conseil. Ces chèques servent de titre de paiement total ou partiel auprès de professionnels, susceptibles de fournir des conseils dans des domaines variés.

Les chèques conseils sont à utiliser uniquement auprès de professionnels conventionnés avec la DDTEFP.

DDTEFP

Rocade de Zéphir

BP 6009

97306 CAYENNE CEDEX

( : 0594 31 62 82

 

S’INSTALLER : LES DEMARCHES

FORMALITES

L’accomplissement des formalités se fait au Centre de Formalités des Entreprises (CFE).

Le CFE a pour mission de recevoir votre déclaration d’inscription au registre du Commerce et d’informer, directement ou indirectement les administrations concernées :

- le centre des impôts

- la greffe du Tribunal de Commerce

- l’URSSAF (si salarié)

- l’ASSEDIC

- la DDTE

- la Caisse d’Assurance Maladie

- la Caisse d’Assurance Vieillesse

- l’INSEE

PIÈCES À FOURNIR

Extrait d’immatriculation au registre de commerce (dit extrait K’BIS) délivré par le greffier du Tribunal de Commerce, afin d’ouvrir un compte bancaire, de constituer un dossier PTT etc...

Les commerçants non sédentaires doivent posséder une carte de commerçants ambulants.

Les commerçants étrangers non titulaires de la carte de résident, non ressortissants de la C.E.E, d’Algérie, d’Andorre ou de Monaco doivent demander une carte spéciale (demande à faire à la préfecture).

Les artisans et sociétés commerciales relevant du secteur artisanal, effectuent les formalités à la chambre des métiers de la Guyane.

DELAIS

Il est recommandé d’accomplir les formalités avant le début d’activité, bien que la loi laisse 15 jours pour le faire (8 jours avec du personnel).

Il suffit de prendre contact avec le CFE du lundi au vendredi de 8h à 12h, qui vous indiquera les pièces à fournir suivant votre situation.

LE CENTRE DE FORMALITES DES ENTREPRISES (CFE)

Chambre de Commerce et d’Industrie de la Guyane

Hôtel consulaire - Place de l’esplanade

B.P. 49

97321 CAYENNE CEDEX

( : 29 96 16 Fax : 29 96 17

Emploi |